Keolis CIF s'engage au quotidien en faveur de l'égalité hommes-femmes

Découvrez les portraits de collaboratrices au sein de Keolis CIF

A l'occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes du 8 mars 2021, Keolis CIF vous propose de découvrir quatre portraits de collaboratrices. Issues de cultures et de métiers variés, elles évoquent leur quotidien au travail et leur vision d'une carrière au féminin chez Keolis CIF.

Catherine Lecomte, Conductrice de bus 55 ans.

Pourquoi avoir choisi le métier de Conductrice de bus ? Quelles ont été vos motivations ?

Je suis devenue Conductrice après une reconversion. J'avais besoin de contact avec le public, et d'une certaine indépendance.

Quelle formation avez-vous suivie pour intégrer l'équipe de Keolis CIF ?

Permis D --> Fongecif

Quel est votre parcours professionnel au sein de Keolis CIF ?

J'ai intégré le groupe en juillet 2013. J'ai appris toutes les lignes, et fait du scolaire. Maintenant je fais la ligne 701 et 702.

Est-il difficile de s'imposer en tant que Conductrice de bus dans un milieu d'hommes ?

Non pas plus difficile que dans une équipe de femmes. Il faut s'avoir s'adapter et pour moi cela n'a pas été un problème.

Souhire Ayachi, 47 ans, Conductrice-receveuse

Pourquoi avoir choisi le métier de Conductrice de bus ? Quelles ont été vos motivations ?

J'adore conduire. Mes motivations ont été la conduite et le contact client. J'aime échanger et renseigner, me rendre utile et j'aime le côté libre du métier. (promenade paysage et découvrir d'autres décors)

Quelle formation avez-vous suivie pour intégrer l'équipe de Keolis CIF ?

Contrat de qualification de 18 mois pour intégrer Keolis + CFP 2000 pour me perfectionner, puis CDI depuis 1998.

Quel est votre parcours professionnel au sein de Keolis CIF ?

J'ai commencé par Allobus en 1999 à Roissy puis en 2009 j'ai intégré le dépôt de Goussainville pour les lignes régulières.

Est-il difficile de s'intégrer en tant que Conductrice de bus dans un milieu d'hommes ?

Pour moi non, car j'ai un fort caractère. J'ai su m'imposer en présence de la gente masculine et j'ai un bon rapport avec eux.

En tant que Conductrice de bus, avez-vous une anecdote à nous partager ?

Oui, un monsieur est monté dans le bus avec sa guitare. Il s'est proposé de jouer un morceau durant le parcours en présence d'autres clients. J'ai accepté et cela nous a permis de passer un agréable moment sur la route.

Alexandra Gallot, Responsable planning, 35 ans.

Quel est votre parcours professionnel au sein de Keolis CIF ?

J’ai commencé en tant que conductrice-receveuse en janvier 2009 après que Keolis m’a permise de passer le permis de conduire bus en fin 2008. J’ai commencé à l’unité de Goussainville en tant que conductrice polyvalente et puis j’ai été attitrée sur la ligne 32. J’ai exercé le métier de conductrice jusqu’en août 2014. Avec envie de passer agent de régulation, Keolis CIF m’a proposé un remplacement de 3 semaines au PCC que finalement se sont converties en 5 ans. J’ai vécu une expérience très enrichissante. Suite à des immersions dans les unités de Keolis CIF, j’ai découvert en détail le métier d’agent planning ce qui m’a permis de me conforter dans mon idée d’évoluer vers ce métier. Un poste de responsable planning était vacant à l’unité de Tremblay, j’ai postulé dans l’été 2019, et j’ai été retenue. Depuis, je m’épanouie pleinement au quotidien.

Pourquoi avoir choisi le métier de Conductrice de bus ? Quelles ont été vos motivations ?

En tant que Conductrice :  j’aimais conduire et le contact avec les gens. C’est ce qui m’a motivé à passer le permis bus.

Au PCC : j’avais envie d’évoluer et découvrir d’autres métiers au sein de l’entreprise.

En tant que Responsable planning :  le gout du challenge permanent qui offre le métier de responsable planning m’a motivé à postuler. De plus, le retour à un métier avec plus de contact humain m’a motivé également.

Quelle formation avez-vous suivie pour intégrer l'équipe de Keolis CIF ?

Le permis bus m’a permis d’intégrer l’équipe Keolis CIF.

Est-il difficile de s'intégrer en tant que Conductrice de bus dans un milieu d'hommes ?

A aucun moment de ma carrière j’ai retrouvé des difficultés à m’intégrer.  Ma personnalité ouverte et adaptable à tout milieu a contribué à cela.

Jessica, Conductrice, 28 ans

Quel est votre parcours professionnel au sein de Keolis CIF ?

J’ai commencé par faire de la sncf en interim, au dépôt de Goussainville. Puis j’ai signé un CDD au dépôt de Dammartin. Après quelques mois, j’ai signé mon CDI.

Pourquoi avoir choisi le métier de Conductrice de bus ? Quelles ont été vos motivations ?

J’ai choisi ce métier car je voulais un métier en contact avec les clients, tout en étant seule. J’ai aussi choisi ce métier car j’aime la conduite en général.

Quelle formation avez-vous suivie pour intégrer l'équipe de Keolis CIF ?

Titre professionnel de conducteur de transport en commun sur route.

Est-il difficile de s'intégrer en tant que Conductrice de bus dans un milieu d'hommes ?

En tant que femme, il faut faire ses preuves pour que l’on nous prenne au sérieux.

En tant que Conductrice de bus, avez-vous une anecdote à nous partager ?

Oui, au quotidien beaucoup d’hommes me font des signes tel que « super » avec leur pouce. Certains applaudissent, etc.

Je vois également beaucoup de visages étonnés.